Venez avec moi goûter le plaisir des mots

Où donc est le bonheur ?

image

Où donc est le bonheur ? disais-je. – Infortuné !
Le bonheur, ô mon Dieu, vous me l’avez donné.
Naître, et ne pas savoir que l’enfance éphémère,
Ruisseau de lait qui fuit sans une goutte amère,
Est l’âge du bonheur, et le plus beau moment
Que l’homme, ombre qui passe, ait sous le firmament !

image

image

Plus tard, aimer, – garder dans son coeur de jeune homme
Un nom mystérieux que jamais on ne nomme,
Glisser un mot furtif dans une tendre main,
Aspirer aux douceurs d’un ineffable hymen,
Envier l’eau qui fuit, le nuage qui vole,
Sentir son coeur se fondre au son d’une parole,
Connaître un pas qu’on aime et que jaloux on suit,
Rêver le jour, brûler et se tordre la nuit,

image

image

Pleurer surtout cet âge où sommeillent les âmes,
Toujours souffrir ; parmi tous les regards de femmes,
Tous les buissons d’avril, les feux du ciel vermeil,
Ne chercher qu’un regard, qu’une fleur, qu’un soleil !
Puis effeuiller en hâte et d’une main jalouse
Les boutons d’orangers sur le front de l’épouse ;
Tout sentir, être heureux, et pourtant, insensé !

image

image

Se tourner presque en pleurs vers le malheur passé ;
Voir aux feux de midi, sans espoir qu’il renaisse,
Se faner son printemps, son matin, sa jeunesse,
Perdre l’illusion, l’espérance, et sentir
Qu’on vieillit au fardeau croissant du repentir,
Effacer de son front des taches et des rides ;
S’éprendre d’art, de vers, de voyages arides,
de cieux lointains, de mers où s’égarent nos pas ;

Redemander cet âge où l’on ne dormait pas ;
Se dire qu’on était bien malheureux, bien triste,
Bien fou, que maintenant on respire, on existe,
Et, plus vieux de dix ans, s’enfermer tout un jour
Pour relire avec pleurs quelques lettres d’amour !

image

image

Vieillir enfin, vieillir ! comme des fleurs fanées
Voir blanchir nos cheveux et tomber nos années,
Rappeler notre enfance et nos beaux jours flétris,
Boire le reste amer de ces parfums aigris,
Etre sage, et railler l’amant et le poète,
Et, lorsque nous touchons à la tombe muette,
Suivre en les rappelant d’un oeil mouillé de pleurs
Nos enfants qui déjà sont tournés vers les leurs !

image

image

Ainsi l’homme, ô mon Dieu ! marche toujours plus sombre
Du berceau qui rayonne au sépulcre plein d’ombre.
C’est donc avoir vécu ! c’est donc avoir été !
Dans la joie et l’amour et la félicité
C’est avoir eu sa part ! et se plaindre est folie.

image

image

Voilà de quel nectar la coupe est remplie !
Hélas ! naître pour vivre en désirant la mort !
Grandir en regrettant l’enfance où le coeur dort,
Vieillir en regrettant la jeunesse ravie,
Mourir en regrettant la vieillesse et la vie !
Où donc est le bonheur, disais-je ? – Infortuné !
Le bonheur, ô mon Dieu, vous me l’avez donné !

Victor Hugo, Les Feuilles d’Automne, XVIII

#POESIE lilasdalhia1

29 avril, 2016 à 10 h 30 min | Commentaires (0) | Permalien


Et si tu n’existais pas

image

Et si tu n’existais pas
Dis-moi pourquoi j’existerais
Pour traîner dans un monde sans toi
Sans espoir et sans regret
Et si tu n’existais pas
J’essaierais d’inventer l’amour
Comme un peintre qui voit sous ses doigts
Naître les couleurs du jour
Et qui n’en revient pas

image

image

Et si tu n’existais pas
Dis-moi pour qui j’existerais
Des passantes endormies dans mes bras
Que je n’aimerais jamais
Et si tu n’existais pas
Je ne serai qu’un point de plus
Dans ce monde qui vient et qui va

image

image

Je me sentirais perdu

J’aurais besoin de toi

Et si tu n’existais pas
Dis-moi comment j’existerais
Je pourrais faire semblant d’être-moi
Mais je ne serais pas vrai
Et si tu n’existais pas
Je crois que je l’aurais trouvé
Le secret de la vie, le pourquoi
Simplement pour te créer
Et pour te regarder

image

image
Et si tu n’existais pas
Dis-moi pourquoi j’existerais
Pour traîner dans un monde sans toi
Sans espoir et sans regret
Et si tu n’existais pas
J’essaierais d’inventer l’amour
Comme un peintre qui voit sous ses doigts
Naître les couleurs du jour
Et qui n’en revient pas.

❤️❣❣❣❣❣❣❣❣❣❣❤️

–Joe Dassin–

Page Facebook : ´´ A L’Aube de nos Vies ´´

26 avril, 2016 à 19 h 09 min | Commentaires (2) | Permalien


Prends et donne

image

Prends ton sourire

Et donne-le

à celui qui n’en a jamais eu.

Prends un rayon de soleil

Et fais-lui percer les ténèbres.

Découvre une source

Et purifie celui qui est dans la boue.

image

image

Prends une larme

Et dépose-là sur le visage 

De celui qui ne sait pas pleurer.

Prends le Courage

Et mets-le au coeur

de celui qui ne peut plus lutter

image

image

Découvre un sens à la Vie

Et partage-le

avec celui qui ne sait plus où il va

Prends dans tes mains l’Espérance

Et vis dans la lumière de ses rayons

image

image

Prends la Bonté

Et donne-la

à celui qui ne sait pas donner

Découvre l’Amour

Et fais-le connaître à tous.

❤️❣❣❣❣❣❣❣❣❣❤️

–Poème de Gandhi–

Facebook : ´´ A L’Aube de nos Vies ´´

image

26 avril, 2016 à 12 h 37 min | Commentaires (0) | Permalien


Bats-toi …

image

Bats- toi,serre les poings et bats-toi
Contre ceux qui veulent, t’empêcher d’être heureux
Bats-toi et tu seras libre, mais quoi qu’il arrive,
Ne baisse pas les bras
Oh!non non
Bats-toi , serre les poings et bats-toi
Contre ceux qui pensent, qu’ils sont plus forts que toi

image

La vie de chaque jour est un combat
Et si l’on te fait tomber quelque fois
Même si tu as très mal relève-toi
Relève-toi
Il faut te battre pour la vérité
Te battre pour défendre tes idées
Alors tu finiras, tu finiras par gagner

image

Bats-toi, serre les poings et bats-toi
Contre ceux qui veulent, t’empêcher d’être heureux
Bats-toi, serre les dents et bats-toi 
Contre ceux qui disent, que toujours tu perdras

image

La vie de chaque jour est un combat
Et si l’on te fait tomber quelques fois
Même si tu as très mal relève-toi
Relève-toi
Il faut te battre pour la vérité
Te battre pour défendre tes idées
Alors tu finiras, finira par gagner

image

Bats-toi, serre les poings et bats-toi
Contre ceux qui veulent, t’empêcher d’être heureux
Bats-toi, serre les dents et bats-toi
Contre ceux qui disent, que toujours tu perdras
Oh, non non , c’est pas vrai

image

Bats-toi, serre les poings et bats-toi
Encore et encore, un jour tu gagneras
Bats-toi, serre les poings et bats-toi
Contre ceux qui veulent t’empêcher d’être heureux.

❤️❣❣❣❣❣❣❣❣❣❣❣❤️

–Mike Brant–

Page Facebook ´A L’ Aube de nos Vies ´´

25 avril, 2016 à 13 h 10 min | Commentaires (0) | Permalien


Le Bonheur c’est ….

image

 Une infinité de petites choses

de moments joyeux, de plaisirs infimes,

d’instants de vie sereins, de partages chaleureux ,

image

d’amour ressenti ou donné,

de minuscules ou grandes victoires,

de fierté secrète ou révélée,

de tous ces petits bonheurs 

Qui nous donnent un sentiment profond

de satisfaction de vie.

image

CES BONHEURS MINUSCULES

QUI FONT LE GRAND BONHEUR MAJUSCULE.

❣Page Facebook ´´A L’Aube de nos Vies ´´

25 avril, 2016 à 12 h 43 min | Commentaires (0) | Permalien


Une petite histoire avant de s’endormir.

 

image

Un jour,

une femme sort de sa maison et voit trois vieillards,

avec de longues barbes,assis devant chez elle.

Elle ne les reconnaît pas.

Elle leur dit:

-Je ne pense pas que je vous connaisse,

mais vous devez avoir faim,s’il vous plaît,

entrez et je vous donnerai quelque chose à manger.

image

image

-Est-ce que les enfants de la maison sont là?

demandent-ils

-Non, ils sont partis leur répond -elle

-Alors, nous ne pouvons pas entrer.

En fin d’après-midi,

lorsque les enfants reviennent de l’école,

la femme leur raconte son aventure avec les trois hommes.

-Va leur dire que nous sommes à la maison et invite-les à entrer!

Disent-ils à leur mère.

image

image

La femme sort et invite les hommes à entrer dans la maison.

-Nous n’entrons jamais ensemble dans une maison,

répondent-t-il.

Un des vieillards explique :

-Son nom est » Richesse »;

dit-il en indiquant un de ses amis

et,en indiquant l’autre

,lui,c’est »Succès »,et moi, je suis « Amour ».

Il ajoute alors, à la maison et discute avec ta famille

pour savoir lequel d’entre-nous

vous voulez dans notre maison.

image

image

La femme retourne à la maison

et rapporte à sa famille ce qui avait été dit.

-Comme c’est étrange!s’exclament les enfants.

Puisque c’est le cas,nous allons inviter »Richesse »

La mère n’était pas d’accord.

-Pourquoi n’inviterons-nous pas « Succès »

Votre père en aurait bien besoin dans ses affaires.

La plus petite, Raffie,

qui suçait encore son pouce, s’exprime à son tour :

–Veux mamours, veux mamours…

Les parents fondent devant tant de câlineries enfantine

et la mère sort inviter « Amour » à entrer.

image

image

« Amour »se lève et commence à marcher vers la maison.

Les deux autres se lèvent aussi et le suivent.

Étonnée, la femme demande à « Richesse » et « Succès » :

–J’ai seulement invité « Amour ».

Pourquoi venez vous aussi ?

image

image

Les vieillards lui répondrent ensemble :

–Si vous aviez invité « Richesse» ou « Succès »,

les deux autres d’entre-nous seraient restés dehors,

mais vous avez invité « Amour »

et partout où il va, nous allons avec lui,

puisque partout ou il y a de l’amour,

il y a aussi de la richesse et du succès 

image

❣Page Facebook ´´A L’Aube de nos Vies ´´

25 avril, 2016 à 12 h 08 min | Commentaires (1) | Permalien


Notre maison

image

Ma maison a un jardin
Qui me fait signe d’entrer.

Ma maison à une allée
Qui conduit mes pas.

image

image

Ma maison à une porte
Qui ouvre mon cœur.

Ma maison à une cheminée
Qui chuchote mes rêves.

image

image

Mais la maison sans toi
C’est comme une rue sans fin,
Un jardin sans fleurs
Une porte sans poignée
Une cheminée sans feu

image

image

Alors viens quand tu peux
Un rien plus que deux.
Viens quand tu veux
Pour que ma maison ait une âme
Pour que ma maison ait un nom.

❤️❣❣❣❣❣❤️

–Claude Haller–

22 avril, 2016 à 15 h 11 min | Commentaires (0) | Permalien


Je vous souhaite

image

–Je vous souhaite d’aimer–

Je vous souhaite la folie de croire
Que le monde peut être transformé ,
C’est-à-dire plus juste, plus fraternel,
Mais c’est en nous
Que la flamme doit être ranimée.
Osons !

image

image

Je nous souhaite la vigilance,
Au milieu de la nuit
Et la force de rêver.
Et si la clarté des étoiles
Nous paraît encore lointaine,
Je demande la force du souffle
Qui conduit le coureur épuisé
À transmettre à d’autres le flambeau

image

image

Peu importe si, parfois,
Le genou fléchit et le cœur se serre,
Le feu est dans le ciel noir
Où nous ranimerons notre vaillance
Le feu est en chacun de nous
Comme un miroir
Ou nous nous reconnaissons
Hommes parmi les hommes.

❤️❣❣❣❣❣❤️

–Jean Ristat–

Page ´ A L’ Aube de nos Vies ´´

21 avril, 2016 à 23 h 19 min | Commentaires (1) | Permalien


Parlez nous des Enfants

image

Et une femme

qui portait un enfant dans ses bras dit:

«Parlez-nous des Enfants ».

Et il dit :

Vos enfants ne sont pas vos enfants.

Ils sont les fils et les filles

de l’appel de la Vie elle-même.

image

image

Ils viennent à travers vous

mais non de vous.

Et bien qu’ils soient avec vous,

ils ne vous appartiennent pas.

image

image

Vous pouvez leur donner votre amour

mais non point vos pensées ,

Car ils ont leurs propres pensées

image

image

Vous pouvez accueillir leurs corps

mais pas leurs âmes,

Car leur âmes

habitent la maison de demain,

que vous ne pouvez visiter,

pas même dans vos rêves.

image

image

Vous pouvez vous efforcer d’être comme eux,

mais ne tentez pas de les faire comme vous.

Car la vie ne va pas en arrière,

ni ne s’attarde avec hier.

Vous êtes les arcs par qui vos enfants,

comme des flèches vivantes, son projetés.

image

image

L’Archer voit le but du chemin de l’infini,

et Il vous tend de Sa puissance

pour que Ses flèches puissent voler vite et loin.

image

image

Que votre tension

par la main de l ´Archer 

soit pour la joie ;

Car de même

qu’Il aime la flèche qui vole,

Il aime l’arc qui est stable.

❤️❣❣❣❣❣❣❣❣❣❤️

–Khalil Gibran–( le prophète)

Page ´ A L’Aube de nos Vies ´´

image

image

21 avril, 2016 à 22 h 38 min | Commentaires (0) | Permalien


La gentillesse

image

La gentillesse!!!!
c’est un mot gentil, une caresse…
c’est un merci, une promesse…
c’est un petit rien pour faire plaisir…
c’est un geste tendre, un sourire…
c’est ce qui rend la vie plus belle…

image

image

c’est ce qui donne au cœur des ailes…
c’est une partie de l’amour, de l’amitié…
c’est ce qui fait sentir que l’on est aimé…
c’est le rappel d’un sourire commun…
c’est le sentiment de ne faire qu’un…

image

image

c’est ce qui disperse, tue l’ennui…
c’était un bonjour, un comment ça va…
c’est quelqu’un qui s’informe de toi…
penser à l’autre et s’oublier…
Car sans elle,on ne saurait aimer

❣ Page : ´ A L’Aube de nos vies ´´

image

21 avril, 2016 à 17 h 24 min | Commentaires (0) | Permalien


1...56789