Venez avec moi goûter le plaisir des mots

Le sable entre les doigts

image

A petits pas, elle vient m’ouvrir,

Fine et légère comme une plume,

Elle semble toujours étonnée de me voir,

Mais elle sourit, s’excuse même d’être fatiguée

Je la rassure,

Le poids des années est lourd à porter,

Rien d’anormal,

Elle avance vers sa centième année.

image

image

Chez elle,

c’est comme si le monde s’était arrêté,

L’horloge sur le buffet remplit sa mission

Et sonne régulièrement

Pour l’accompagner dans le temps,

lui donner des repères

Quelques photos en couleur

ou en noir et blanc trônent sur les étagères,

Pour ne pas oublier les êtres aimés

et reconstituer le puzzle familial.

image

image

Des napperons brodés

sont posés un peu partout,

Ainsi qu’une nappe cirée

représentant des scènes de chasse

sur la vieille table en bois,

Des coussins fleuris sur les chaises disparates.

Le silence est partout,

Elle tricote inlassablement des carrés en couleur,

Je ne sais ce qu’elle fera de tous ces petits tricots.

image

image

Elle semble heureuse,

Pourtant il ne fait pas beau

et on ne pourra pas marcher.

Cette petite promenade

qu’elle affectionne tant,

Suivie d’une petite pause sur le banc

pour observer les papillons et les oiseaux,

image

image

Elle ne dit pas grand-chose,

Elle regarde.

Elle a traversé 2 guerres

Que pense-t-elle à cet instant ?

Sent –elle la vie qui passe ?

La vie qui va et qui fuit

comme le sable entre les doigts ?

Je n’en saurai rien

Elle me ramène à la réalité

Le vent souffle fort aujourd’hui….

image

Nine: page ´´ Boîte à bonheur ´´

25 juin, 2016 à 16 h 11 min


3 Commentaires pour “Le sable entre les doigts”


  1. gladys écrit:

    Très très jolie poésie qui touche droit au coeur quand on a aimé ses grands-parents Merci!

    Répondre

  2. irema écrit:

    Ce texte et les photos qui l’accompagnent me touchent aussi beaucoup. Merci !

    Répondre


Laisser un commentaire